Ma volonté est que mes dessins,mes estampes, mes bibelots, mes livres enfin les choses d'art qui ont fait le bonheur de ma vie, n'aient pas la froide tombe d'un musée, et le regard béte du passant indifférent, et je demande qu'elles soient toutes éparpillées sous les coups de marteaux du commissaire priseur et que la jouissance que m'a procurée l'acquisition de chacune d'elles, soit redonnée, pour chacune d'elles, à un héritier de mes goûts. EDMOND DE GONCOURT

Edmond et Jules

Edmond et Jules

Edmond de Goncourt par Nadar

Edmond de Goncourt par Nadar

vendredi 5 novembre 2010


JEUNE FEMME ACCROCHANT AU MUR UN CADRE
-Elle est vue de dos et se dresse sur la pointe du pied

Premier état, eau-forte pure _ Deuxième état; avec renforcement de l'ombre portée et des plis de la robe. Troisième état, publié dans la livraison complémentaire avec ces mots, gravés au burin dans le cadre: L'ART DU XVIII SIÈCLE.A gauche J.G, 60

D'après une sanguine de Fragonard, appartenant à Monsieur Sensier.



2 commentaires:

Retour haut de page


statistiques