Ma volonté est que mes dessins,mes estampes, mes bibelots, mes livres enfin les choses d'art qui ont fait le bonheur de ma vie, n'aient pas la froide tombe d'un musée, et le regard béte du passant indifférent, et je demande qu'elles soient toutes éparpillées sous les coups de marteaux du commissaire priseur et que la jouissance que m'a procurée l'acquisition de chacune d'elles, soit redonnée, pour chacune d'elles, à un héritier de mes goûts. EDMOND DE GONCOURT

Edmond et Jules

Edmond et Jules

Edmond de Goncourt par Nadar

Edmond de Goncourt par Nadar

samedi 25 août 2007

Estampes d'HOKOUSAI


Estampes de la série des trente-six vues du Fuji-Yama Vente Goncourt, 8-13 mars 1897, n°1405 Provenance catalogue 75 ème Anniversaire de la Fondation de la Gazette des Beaux-Arts Exposition Goncourt de 1933 (page 146)
.

Edmond de Goncourt possédait dix-huit planches d'HOKOUSAI dont celle ci, de la série des " Trente-six vues du Fouji-Yama" sous la référence N° 1405 .


Avec comme Signature : Sen Hok'saï I-itsu.


Elles furent vendues , le 8-13 mars 1897 à huit heures du soir au prix de 515 francs



3 commentaires:

Retour haut de page


statistiques