Ma volonté est que mes dessins,mes estampes, mes bibelots, mes livres enfin les choses d'art qui ont fait le bonheur de ma vie, n'aient pas la froide tombe d'un musée, et le regard béte du passant indifférent, et je demande qu'elles soient toutes éparpillées sous les coups de marteaux du commissaire priseur et que la jouissance que m'a procurée l'acquisition de chacune d'elles, soit redonnée, pour chacune d'elles, à un héritier de mes goûts. EDMOND DE GONCOURT

Edmond et Jules

Edmond et Jules

Edmond de Goncourt par Nadar

Edmond de Goncourt par Nadar

dimanche 30 décembre 2007

Testament Académie Goncourt

L'Académie Goncourt est aujourd'hui assez différente de celle qu'avait prévue Edmond de Goncourt dans son testament, en 1896. On voit ici ses premiers membres. De haut en bas, à gauche : Gustave Geffroy, J.-K. Huysmans, Rosny jeune ; au milieu : Alphonse Daudet, Rosny aîné ; à droite : Paul Margueritte, Léon Hennique, Octave Mirbeau.

Article de presse du temps
(l'Illustration , 1 er août 1896.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retour haut de page


statistiques