Ma volonté est que mes dessins,mes estampes, mes bibelots, mes livres enfin les choses d'art qui ont fait le bonheur de ma vie, n'aient pas la froide tombe d'un musée, et le regard béte du passant indifférent, et je demande qu'elles soient toutes éparpillées sous les coups de marteaux du commissaire priseur et que la jouissance que m'a procurée l'acquisition de chacune d'elles, soit redonnée, pour chacune d'elles, à un héritier de mes goûts. EDMOND DE GONCOURT

Edmond et Jules

Edmond et Jules

Edmond de Goncourt par Nadar

Edmond de Goncourt par Nadar

mercredi 26 décembre 2007

TESTAMENT


Le jugement pour LE TESTAMENT D'EDMOND DE GONCOURT a été jugé à la Première Chambre du Tribunal Civil de la Seine, la Présidence était assuré par M. Baudouin. Les audiences se sont déroulés les 7, 8, 9, 22 juillet et 4 aout 1897. L'avocat de MM. Alphonse Daudet et Léon Hennique n'était autre que Me R. POINCARE (avocat et homme politique du début du XXe siècle).

1 commentaire:

  1. La livraison de ce livre incluait des coupures de presses des années 1928 à 1934 provenant d'un fervent supporter des Goncourt.

    Merci encore

    RépondreSupprimer

Retour haut de page


statistiques