Ma volonté est que mes dessins,mes estampes, mes bibelots, mes livres enfin les choses d'art qui ont fait le bonheur de ma vie, n'aient pas la froide tombe d'un musée, et le regard béte du passant indifférent, et je demande qu'elles soient toutes éparpillées sous les coups de marteaux du commissaire priseur et que la jouissance que m'a procurée l'acquisition de chacune d'elles, soit redonnée, pour chacune d'elles, à un héritier de mes goûts. EDMOND DE GONCOURT

Edmond et Jules

Edmond et Jules

Edmond de Goncourt par Nadar

Edmond de Goncourt par Nadar

mercredi 26 décembre 2007

Testament Deuxième codicille du 10 juillet 1890


Dans l'état de souffrance où se trouve Alphonse Daudet, je lui adjoins pour alléger la charge que je lui lègue, je lui adjoins Léon Hennique comme second exécuteur testamentaire ; qui lui est associé, l'expérience d'un homme mûr et le respect religieux de ma mémoire.

Je demande à mes exécuteurs testamentaires, pour le soin de mes ventes et la rédaction des catalogues de recourir aux connaissances spéciales d'Alidor Delzant, de Roger Marx, de Bracquemont. (http://collectiondedegoncourt.blogspot.com/2007/11/prfaces-du-livre-collection-des.html ).







EDMOND DE GONCOURT


Plaidoirie de Me Poincaré de 1897 page 28

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retour haut de page


statistiques